« Souffrances et rêves dans la mine »

Réalisée à l’occasion du 50e anniversaire de la catastrophe, cette oeuvre rappelle les liens étroits et l’histoire commune entre l’Italie et la Belgique suite aux accords bilatéraux signés en juin 1946.
Arc-bouté, armé de son marteau-pic, le mineur représenté par l’artiste peine dans un chantier d’abattage qui, dans sa forme, affecte le profil géographique de la Belgique qui l’a fait venir. Prisonnière de la veine de charbon, l’Italie symbolise quant à elle non seulement l’origine de son déracinement, mais aussi l’espoir d’un rapide et chimérique retour au pays, après avoir sué sang et eau au fond des mines belges –  principalement wallonnes – en quête d’une vie meilleure.
Espèce de cordon ombilical, le flexible alimentant le marteau-pneumatique en air comprimé amène à la fois la force vitale nécessaire au développement de l’industrie houillère, tout en constituant pour les hommes un rassurant fil d’Ariane qui leur permettrait, le cas échéant, de retrouver leur chemin pour reprendre le train en sens inverse qui les a amenés!

Informations complémentaires

Artiste

Davide ZAFFARONI

Date

2006

Technique, matériaux, dimensions et poids

bas-relief en pierre bleue, 169 x 265 x 18 cm (186 x 305 x 100 cm avec socle) / 2 000 kg

Acquisition

dépôt de l'artiste

Lieu d'exposition

Sur le carreau, face au bâtiment de la recette

Signature et/ou inscription(s)

plaquette avec titre et signature au-dessus au milieu