Stèle commémorative

Située à l’entrée du site, à proximité de la grille d’entrée, cette stèle nterpelle le visiteur. Son marbre immaculé, natif de Carrare en Toscane, dispute à la noirceur de ce diamant sans pardon et sans éclat qu’était le charbon, le droit d’égrainer, telle une longue litanie, le nom des 262 compagnons d’infortune qui payèrent de leur vie, un jour d’août 1956, le dividende exigé par Mère Nature pour le droit de fouiller ses entrailles pour en extraire le charbon.
Réunis pour l’éternité, ces noms courent, d’une manière continue, comme sur une colonne trajane chantant le sacrifice des soldats engagés sur le front de la « Bataille du charbon »,  jusqu’au sommet du monument.  Gravés dans leur alphabet d’origine (latin, grec, cyrillique et arabe), ils rappellent, par la musicalité de leur prononciation, les différents horizons d’où ces hommes provenaient.
Sculptée sur place par l’artiste anversois vivant à Carrare, Dominique Stroobant, aidé de Philippe Toussaint, offerte en 1989 par Silvano Coltro, président de l’association Ital-Mondo, à l’occasion des commémorations liées au 33e anniversaire de la catastrophe, cette stèle est un des symboles de l’action sans cesse continue de la communauté italienne de Charleroi pour que jamais la tragédie de Marcinelle ne soit oubliée.

Informations complémentaires

Artiste

Dominique STROOBANT (°1947) et Philippe TOUSSAINT (1949 – 2011)

Date

1989

Technique, matériaux et dimensions

sculpture en marbre de Carrare, 1,86 x 0,95 x 3,87 m

Acquisition

Don "Ital Mondo" asbl (Silvano Coltro)

Lieu d'exposition

Entrée du site