Ouvert tous les jours sauf le lundi | +32 71 88 08 56

Exposition « Marcinelle 1956-2016 »

Un projet de BAG GALLERY en partenariat avec LE BOIS DU CAZIER
Photographies de Giovanni Marinelli

Giovanni Marinelli raconte une histoire qui a commencé après la Seconde Guerre mondiale, une histoire d’immigration, de travail, de souterrains qui semblent se rapprocher du centre de la terre, de charbon qui salit les mains et surtout les poumons. L’artiste retrouve des objets aussi bien à l’intérieur de la mine qu’à l’extérieur, dans le quartier qui semble accroché à la petite colline de Marcinelle. Il sort du portail qui marque la limite entre le dedans et le dehors, entre le travail et le repos. Il retrace l’architecture urbaine des zones adjacentes à la mine pour ensuite y rentrer, passer à nouveau le seuil d’entrée et se trouver face à un dinosaure mécanique, à comprendre, interroger comme s’il s’agissait d’un témoin utile pour une enquête simultanée.

Marinelli restitue un sentiment, un héritage qui reste accroché aux murs des habitations construites avec des briques devenues noires, une couleur sans doute trop semblable au charbon pour oublier un XXème siècle difficile, peut-être constructif. Il isole certains symboles, certains signes, interrompt une narration qui, au bout de soixante ans, doit être reconstruite, conçue à nouveau, étudiée avec la distance historique adéquate. L’opération de Marinelli ne se termine pas avec la simple évocation ou le seul souvenir en lui-même, mais elle devient une étude comparée entre le présent, et un passé récent. Un parcours complexe qui débute en 1946 suite au protocole italo-belge qui prévoyait un échange entre charbon et main d’œuvre. Un parcours qui a, derrière lui, les décombres de la Seconde Guerre mondiale, la nécessité de la Belgique de recruter des hommes pour ses mines et de l’Italie d’importer des matières premières à un coût accessible pour une reconstruction imminente.

L’alternance des différentes utilisations de la couleur témoigne d’une stratification de la pensée, une approche à la matière qui inévitablement doit changer selon les mutations du récit qui n’est pas seulement émotif, mais lucide dans la volonté de clarifier, de se confronter avec une contingence politique quotidienne souvent superficielle, manquant d’une profondeur historique en mesure de réfléchir sur des dynamiques universelles et inévitables.

L’exposition sera accompagnée d’un catalogue édité par Greta Edizioni.

BAG GALLERY

Deux espaces d’exposition: Pesaro et Parme. Un espace libertaire où comprendre également la discussion, le débat, la contradiction. “Les BAG GALLERY sont des espaces expérimentaux polyvalents qui communiquent avec l’extérieur”. La marque BAG GALLERY fait la promotion du travail artistique avec de nouvelles formes stimulantes en mesure d’avoir un impact sur la photographie, sur l’art contemporain et sur la culture en général. Auprès des BAG GALLERY la rencontre a lieu entre l’œuvre d’art et l’expérience possible qui peut en découler. Engagement, créativité et bon goût sont le reste des ingrédients.

GIOVANNI MARINELLI

Pesaro, 1945. Lauréat de nombreux prix, dont l’un deux est le Prix International Giotto en 2009. L’œuvre de Marinelli est citée dans les livres d’art et encyclopédies. En 2011, il a participé à la  54e  exposition Biennale internationale d’art de Venise ; en 2012, à l’exposition au Musée national Alinari de la photographie de Florence. Il a été sélectionné à Foto¬grafia Europea 2013 de Reggio Emi¬lia. Témoin officiel de l’Association nationale ‘Gli Onconauti’. Il vit et travaille à Pesaro.

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Vous souhaitez recevoir notre Newsletter?
ErrorHere