Ouvert tous les jours sauf le lundi | +32 71 88 08 56

Jean-Claude Ourdouillie « Chrysalides du Temps »

Centenaire de l’armistice

Dans le cadre de la célébration du Centenaire de l’armistice, le Musée du Verre et le Bois du Cazier accueillent l’œuvre de l’artiste verrier Jean-Claude Ourdouillie « Chrysalides du Temps », hommage aux travailleurs qui ont fait vivre l’industrie belge pendant la guerre. En marge de cette exposition, plusieurs conférences auront lieu sur le site, à partir du mois d’octobre et jusque la fin de l’année.

Cette année marque le centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre. De nombreux événements ont été mis sur pied et des célébrations sont organisées par la Ville de Charleroi depuis le printemps dernier. La Ville a en effet souhaité une programmation foisonnante, riche en symboles historiques et principalement tournée vers les jeunes générations.
Ainsi, tout un programme a été établi en collaboration avec de nombreux partenaires. Celui-ci s’articule autour du devoir de mémoire, mais appelle aussi au respect de la paix et des droits humains. Sous la coordination de la division Culture de la Ville de Charleroi, des expositions, des conférences, un mois multimédia au Quai10, etc…sont prévus jusqu’à la fin de l’année.

Le Musée du Verre et le Bois du Cazier ont également souhaité s’impliquer, pour marquer cette année particulière, en organisant de nombreuses conférences sur la thématique mais aussi en accueillant l’œuvre de Jean-Claude Ourdouillie « Chrysalides du temps », un hommage aux travailleurs qui ont fait vivre l’industrie belge durant la guerre.

Jean-Claude Ourdouillie – Biographie :

Jean-Claude Ourdouillie fait une première approche de la céramique dans un atelier parisien puis chez un artisan dans le Lot. Il crée ensuite son propre atelier à Rely (Pas-de-Calais) et commence une recherche sur la céramique (grès et porcelaine) pour mener de front un travail sur deux matériaux : la céramique et le verre.
Un symposium terre-verre à Sars-Poteries déterminera alors une nouvelle orientation vers la pâte de verre en l’associant au sablage et au thermoformage.

Ainsi, le travail sur l’émail, la couleur et la transparence des glaçures l’ont conduit de la terre au verre. Magiquement, le feu et l’eau s’unissent.

Démarche artistique :

Fasciné par la pâte de verre, Jean-Claude dévoile un monde mystérieux où la couleur déferle en tempête et l’émotion surgit des fractales. Exubérantes et secrètes, ses sculptures piègent la lumière et détournent la géométrie de manière géométrique.
Parallèlement, l’évolution de son travail s’oriente vers des installations de sculptures sérielles constituées d’éléments répétitifs qui soulignent la notion de groupe. Objets de protection du corps, ces artéfacts sont tournés en dérision par la nature du matériau qui les constitue.
A propos de l’installation de « Chrysalides des Temps », l’auteur explique : « Je travaille depuis plusieurs années sur un projet concernant la mémoire industrielle sous forme d’une installation d’artefacts qui interpellent les images liées au monde de la mine. Je recrée une salle des pendus de la mine, les vêtements en verre accrochés à une structure métallique sont accompagnés par les casques en céramique posés au sol; la technique du raku leur donne une texture ancienne par les craquelures et les taches noires. La scénographie donne un ton dramatique accentué par l’opacité du verre dont l’aspect spectral reste énigmatique. Le verre et la céramique employés pour cette œuvre sont fragiles et l’inscrivent dans une certaine dérision quant à la protection des corps ».

RÉSERVEZ VOTRE PLACE POUR VOTRE VISITE OU NOS ÉVÉNEMENTS À VENIR

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Vous souhaitez recevoir notre Newsletter?
Merci de consulter notre charte RGPD avant toute inscription : www.leboisducazier.be/rgpd
ErrorHere