Ouvert du mardi au dimanche | +32 71 88 08 56


Warning: A non-numeric value encountered in /data/sites/web/leboisducaziercom/www/wp-content/themes/vestige/imic-framework/imic-theme-functions.php on line 828

“Sale Payis” ce 17 novembre

Les Forges du Bois du Cazier accueillent ce 17 novembre à 19h00 un spectacle intitulé "Sale Payis" qui s’inscrit dans l’héritage ouvrier de la région de Charleroi

Conçu en binôme, Sale Payis se nourrit à la fois du travail de percussions de Max Charue et de la musique électronique produite par Eliott Delafosse. Cette partition électronique a pour vocation à la fois de retranscrire les atmosphères captées dans les usines et ateliers du paysage carolorégien (de Thy Marcinelle aux lieux de production d’artisans verriers) par le biais d’enregistrements, parfois bruts, parfois retravaillés, mais également de transformer en temps réel la percussion industrielle produite sur scène par Max Charue. Sale Payis met en lumière l’aspect hautement symbolique de la confrontation et du mariage des machines et de l’ordinateur, comme une possible réconciliation de l’humain et du digital. La démarche des deux musiciens-compositeurs se veut avant tout proche du public, accessible et généreuse.

Sale Payis se destine à être joué dans des lieux divers et inhabituels à commencer par le Bois du Cazier ce mercredi 17 novembre dans les Forges. Cette première présentation est gratuite mais il est conseillé de réserver ses places sur le site des Festivals de Wallonie.

Ce travail de création est soutenu depuis plus d’un an par Les Festivals de Wallonie dans le cadre du projet de relance et de soutien du secteur culturel initié par la Ministre de la Culture: « Un futur pour la culture » .

Infos pratiques

Entrée : gratuite

Réservation :  sur le site des Festivals de Wallonie